logo

01 60 70 88 52

vente location entretien

Comment assurer sa voiture sans permis ?

La voiture sans permis semble souffler un vent de liberté sur les conducteurs. Néanmoins, la voiture sans permis ne déroge pas aux obligations liées à la mise en circulation d’un véhicule traditionnel. Il est obligatoire d’assurer sa voiture comme tout autre modèle.

1. Comment ça marche

Une voiture sans permis répond à la loi et à l’obligation de couvrir son véhicule par une responsabilité civile appelée assurance au tiers. Cette dernière pourra prendre en charge les dommages causés par votre voiture vis-à-vis d’un tiers.
L’obligation d’assurer son véhicule relève de la loi française du code des assurances et de la route.

L’article L.211-1 du Code des Assurances précise ainsi que toute personne conduisant un véhicule doit “être couverte par une assurance garantissant la responsabilité civile”. Une voiture sans permis est considérée comme un “véhicule terrestre à moteur, c’est-à-dire tout véhicule automoteur destiné à circuler sur le sol et qui peut être actionné par une force mécanique”.

2. Des avantages

On peut noter des différences dans l’assurance d’un véhicule sans permis notamment sur son coût. Contrairement à un véhicule classique, la voiture sans permis bénéficie d’un prix moins élevé. Cela s’explique par sa vitesse réduite soit 50 km/h maximum, en ville. Ainsi que son faible kilométrage puisque la voiturette est destinée à de courts trajets, souvent urbains. Ses déplacements en sont donc limités mais néanmoins, le danger n’est pas minimisé. Il y a plus d’accidents en ville qu’en zone rurale.

Concernant le principe du bonus/malus employé par les compagnies d’assurance sur les véhicules automobiles, ne s’applique pas dans le cadre de la voiture sans permis.
Cependant, en cas de suspension de permis, il faut absolument prévenir son organisme assureur.

Afin d’avoir plus d’informations sur l’assurance d’une voiture sans permis, renseignez-vous auprès des organismes assureurs.